[Chronique] Geek Girl

geek girl

Auteur: Holly Smale

Éditeurs: Nathan

Collection: /

Date de parution: Avril 2014

Pages: 401

ISBN: 978-2-09-254872-1

Résumé: Sincèrement. Je préfère savoir que lors d’un éternuement, tous les organes s’arrêtent, le cœur compris, qu’une cuillerée à café d’étoile à neutrons pèse des milliards de tonnes, ou que le merle bleu ne voit pas la couleur bleue. C’est sûrement pour ça que je n’ai pas beaucoup d’amis et qu’un « fan » a écrit GEEK au marqueur rouge sur mon sac. Alors que feriez-vous à ma place si une agence de mannequin vous repérait ? Et vous proposait de passer de geek à… chic ?


Mon avis:

Geek Girl est le genre de lecture idéale pour l’été; sans prise de tête, simple, léger, choisissez l’adjectif que vous préférez. Ne vous attendez donc pas à une lecture extraordinaire, mais si vous voulez relâcher la pression et lire un livre bien sympa, courez l’acheter.

Dans ce livre, nous rencontrons Harriet, une adolescente de 15 ans qui est, à première vue, normale. Sauf qu’Harriet n’est pas tout à fait normale. En effet, notre jeune héroïne est une geek -comme le prouve le Grand dictionnaire Universel présent sur son bureau. Un jour, elle se rend se rend avec sa meilleure amie Nat à la Mode Expo -à contrecœur, bien évidemment. Car sachez le bien, Harriet n’aime pas la mode. Du tout du tout.

C’est donc avec grand étonnement qu’elle va être repérée par une agence de mannequin lors de ce « Festival de la mode ». Au début hésitante, elle va finalement accepter un contrat pour devenir mannequin et c’est à ce moment là que les ennuis commencent. Et les mensonges avec.

J’ai plutôt bien aimé Harriet qui je l’avoue m’a beaucoup fait rire. Sans se rendre compte, elle est complètement déjantée et nous apprend des choses tellement futiles que ça en devient drôle. Son côté geek est poussé à son paroxysme et génère des situations vraiment délirantes. Le père d’Harriet est tout aussi dingue contrairement à sa belle-mère. On s’attache facilement aux personnages qui sont tous bien décrits.

Ce livre est très détendant et se lit vraiment facilement. Je l’ai dans l’ensemble bien aimé malgré le côté « cliché » ; une geek qui va se transformer en une top-modèle, son « collègue » magnifique dont elle est secrètement amoureuse, etc… Mais malgré les imperfections de ce livre, ce fut une lecture agréable et parfaite pour l’été malgré sa simplicité.

« Le cœur humain est censé battre entre 60 et 90 fois par minute, au repos. Celui du hérisson, jusqu’à 300 fois par minute. Honnêtement, je pense que je suis peut-être en train de me transformer en hérisson. »

Ma note: 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s