[Chronique] U4 Stéphane

Auteur: Vincent Villeminotu4 stéphane

Éditeurs: Nathan & Syros

Collection: /

Date de parution: 27 Août 2015

Pages: 383 pages

ISBN: 978-2-09-255616-0

Résumé: Cela fait dix jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale ont été décimés. Les seuls survivants sont des adolescents. L’électricité et l’eau potable commence à manquer, tous les réseaux de communication s’éteignent. Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. Parviendrons-t-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?

Mon avis

Le concept de U4 m’a tout de suite intriguée. Et pour ceux qui ne le connaisse pas, le voici. Quatre auteurs (Vincent Villeminot, Florence Hinckel, Yves Grevet et Carole Trébor) se sont associés pour écrire chacun un roman avec un univers commun mais avec un héros différent (Stéphane, Yannis, Koridwen et Jules). Les quatre héros de ces quatre romans s’entremêlent et jouent chacun un rôle important dans les différents livres. Et au final, ce concept a été magnifiquement bien mis en place.

Les quatre romans mettent en scène un univers apocalyptique. La Terre a été décimée par un virus appelé U4. Les  seuls survivants sont des adolescents qui ont entre 15 et 18 ans. Dans ce livre nous rencontrons Stéphane, une jeune fille qui se retrouve seule. Elle ne sait pas ou se trouve son père, éminent virologue mais n’a qu’une obsession: le retrouver.

J’ai trouvé l’univers apocalyptique très bien mis en scène par l’auteur. L’univers est pesant, et on le ressent. On imagine très facilement ce que peut être la ville vidée de sa population et à quel point cela peut être terrible. Une ambiance donc étouffante mais très bien décrite.

Stéphane est une héroïne différente de celles qu’on a l’habitude de voir d’ordinaire. Elle est parfois déroutante et perd souvent le contrôle de ses émotions mais tant mieux! Ça fait tellement de bien de voir une héroïne avec des réactions humaines, une héroïne qui est parfois dépassée par ses émotions, une héroïne à la fois forte et faible, une héroïne qui n’est pas parfaite.

Ce roman est d’ailleurs callé sur son héroïne, il est parfois implacable et parfois innocent. L’auteur arrive à parler de sujets pesants avec des mots tranchants, mais il arrive également à parler de sujets naïfs avec des jolis mots et une belle note d’espoir.

Les apparitions de Yannis, Koridwen et Jules sont très présentes, et cela donne vraiment envie de découvrir leurs histoires. Et c’est à cela que l’on voit que le concept a été parfaitement réussi.

En bref

Un roman qui nous fait ressentir beaucoup d’émotions contraires et une héroïne courageuse et touchante que l’on affectionne beaucoup. Un univers terriblement malsain, magnifiquement bien mis en scène par Vincent Villeminot. Des mots clairs et vifs qui nous tiennent en haleine. On n’a pas fini d’entendre parler de U4…

« Partir. Oui. Maintenant. Se barrer d’ici. Ne pas nouer de nouveaux liens, de nouvelles attaches, ne pas espérer de nouveau. Ne pas croire que ceux qu’on aime nous sauvent. »

Ma note: 4/5

Publicités

12 commentaires sur « [Chronique] U4 Stéphane »

  1. Après avoir entendu beaucoup de mal de cette Stéphane qui cache trop ses émotions, est trop froide, etc., ton avis me donne bien envie de la découvrir à son tour ! J’ai commencé avec Koridwenn, personnellement, et je n’ai pas encore continué car je crains de ne pas savoir m’attacher aux autres héros de la même façon^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s