[Chronique] Did I mention I need you?

diminy.jpg

Auteur: Estelle Maskame

Éditeurs: PKJ

Collection: /

Date de parution: 4 mai 2016

Pages: 343 pages

Prix: 16,90€

ISBN: 978-2-266-26521-8

Résumé

Eden, 16 ans, va passer l’été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent … Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d’un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s’empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère.

Mon avis

  • La chronique du tome 1 est disponible ici. Cette chronique contient des SPOILERS.

Deux mois après avoir lu le tome 1, je me suis directement plongée dans ce second volume. Et je suis une nouvelle fois frustrée de ne pas avoir la suite en main! J’ai davantage aimé DIMINY, ce qui est un gros point positif, puisque j’avais peur que la saga régresse au fil des tomes. Et une nouvelle fois, ça a été un coup de cœur.

L’histoire commence un an après la fin du premier tome. On retrouve Eden et Tyler, qui ne se sont pas vus durant l’année. Tyler propose à Eden de venir pendant 2 mois chez lui, à New-York, pour des « vacances entre frère et sœur ». Alors que nos deux héros croyaient que leurs sentiments s’étaient évanouis, ils s’en sont retrouvés décuplés… 

Pour commencer, je trouve l’ellipse très intéressante. Nos deux héros ont eu le temps d’évoluer, et c’est vraiment une bonne chose. Tous les personnages ont grandi ce qui enlève au roman le côté niais et cliché que j’avais noté dans le premier tome, et que beaucoup de personnes lui avait reproché. Cependant, il y a un autre aspect qui m’a légèrement dérangée: le triangle amoureux. C’est basique, c’est cliché et ça ne sert à rien. J’aurais vraiment préféré qu’il ne soit pas aussi présent, puisqu’on sait déjà avec qui Eden va finir.  Le trio Eden-Tyler-Dean enlevait donc un peu de charme à cette saga que j’affectionne tant.

Cependant, ce petit défaut ne ma pas empêché de dévorer ce second tome. L’auteure ne fait pas de longues phrases bien tournées, ni de belles métaphores mais sa plume est simple, directe, fluide. Ce n’est pas du Proust, mais ça vaut clairement le détour. DIMILY, c’est une saga à lire sur son transat l’été. Une lecture sans prise de tête, une histoire qui vous fait oublier le monde extérieur. C’est une bonne romance YA, agrémentée de décors américains qui m’ont fait bien rêver.

La romance évolue également dans DIMINY. Les deux protagonistes ont des réactions moins immatures, et plus adaptées à leur âge. Ils prennent des décisions que j’ai beaucoup aimé, et qui sont plausibles. J’affichai un sourire constant parce que j’étais bien dans cet univers. Les personnages deviennent des amis, en quelque sorte. Et quand il faut les quitter, c’est compliqué. La fin m’a quelque peu divisée. Autant je la trouve intéressante et assez originale, autant je suis un brin déçue. De toute manière, c’est toujours quand les problèmes se résolvent que d’autres apparaissent. Peut-on blâmer l’auteure pour cela? C’est une romance YA, ça ne m’a pas vraiment étonnée, mais ça m’a en tout cas donné envie de lire la suite.

En bref

Un second tome meilleur que le premier. Une romance adorable et mouvementée, idéale pour l’été. L’auteure fait grandir ses personnages, ce qui permet de faire évoluer l’intrigue. Un coup de cœur, et une saga que je vous recommande (surtout pour lire en bronzant à la plage).

UNE LECTURE ADDICTIVE ET UNE ÉVOLUTION DES PERSONNAGES INDÉNIABLE

♪Chanson pendant ma lecture: My Head is a Jungle – Emma Louise & Wankelmut

Je ne sais pas ce qu’on est censé ressentir quand on est amoureux de quelqu’un, admet-il avec un petit rire, mais si être amoureux c’est penser à la personne chaque seconde de chaque jour, si ça signifie que votre humeur change du tout au tout dès qu’elle est là, si ça veut dire qu’on ferait tout pour elle, alors je suis éperdument amoureux de toi.

MA NOTE

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Publicités

3 commentaires sur « [Chronique] Did I mention I need you? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s