[Chronique] Nekromantia IV – Passage vers Centoria

passage vers centoria.jpg

Auteur: Rose Berryl

Éditeurs: CKR Editions

Collection: Rubis

Date de parution: 23 avril 2016

Pages: 37 pages

Prix: 0,99€

 

Résumé

Cette histoire commence à Belnigera, capitale de Lythuste, au moment où le roi Victor X convoque les siens. Avisés par une Divinité qu’une menace imminente vouera le Grand Monde à sombrer dans les Ténèbres, il ne leur restera que peu de temps pour déjouer les complots démoniaques des deux ennemis les plus redoutables du Grand Monde, sous peine de voir toute trace de vie disparaître dans un brasier magique des plus spectaculaires.

Mon avis

  • Merci à CKR Éditions pour m’avoir envoyé ce quatrième épisode! La chronique du tome 1 est disponible ici, mais mon avis ne contient pas de spoilers.

A peine le troisième épisode terminé, je me suis jetée sur le quatrième. J’ai encore une fois beaucoup aimé cet épisode. Il y a une nouvelle fois beaucoup d’action dans ce tome-ci, qui est également marqué par l’arrivée de nouveaux éléments.

Fareylia et Mylvera continuent leur voyage vers Centuria, la capitale de Pytherygand. Une fois arrivées, elles se rendent rapidement compte de l’état déplorable de la ville, qui se vide de sa population. Elles rencontrent là-bas Nalnerion, un centaure susceptible de leur donner des informations…si seulement il n’était pas aussi phallocrate.

Nos deux héroïnes sont une nouvelle fois confrontées a des créatures démoniaques, mais j’ai trouvé qu’elles s’en sortaient trop facilement. Les combats étaient assez rapides, et il y avait peu de suspense; Fareylia et Mylvera sont toutes deux très puissantes, et je n’ai pas eu l’impression qu’elle risquaient leurs vies. On connaît l’issue du combat avant même qu’il commence, et j’ai trouvé ça assez dommage.

L’intrigue avance encore, il y a quelques révélations, et de nouveaux personnages. Je n’ai pas aimé du tout Nalnerion, qui était machiste au possible, et qui méprisait ouvertement les femmes (qu’il appelle « femelles »), mais je pense que c’était l’effet escompté par l’auteure. Malheureusement pour lui, Fareylia est loin de vouloir se soumettre à lui! J’aime beaucoup cette jeune fille, qui est très ténébreuse mais totalement badasse! En plus elle a de l’humour, et elle sait détendre l’atmosphère lors de moments inattendus.

Encore une fois, la fin donne vraiment envie de connaître la suite! Ce format me fait clairement penser aux séries télévisées, ou chaque épisode s’arrête sur un suspense, en plein milieu d’une action. Eh bien ici, c’est pareil. Rose Berryl n’hésite pas à jouer avec nos nerfs et à couper sa nouvelle d’un coup.

En bref

Un nouvel épisode très plaisant. L’intrigue avance, et l’immersion est une nouvelle fois totale. J’ai hâte de continuer à suivre les deux jeunes filles.

Un quatrième tome à la hauteur des précédents

♪Chanson pendant ma lecture: Night Trouble – Petit Biscuit

Ma note

★★★★☆

Publicités

2 commentaires sur « [Chronique] Nekromantia IV – Passage vers Centoria »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s