« Et à cet instant là, je te jure, on était éternels. » -Le Monde de Charlie ; Stephen Chbosky

roya-ann-miller-185140.jpg

« Des fois, j’étais mal à en crever, sans raison, mais j’avais pas envie que ça s’arrête, comment t’expliquer ça ? Si ça s’arrêtait, c’était le vide, et le vide, ça me fichait la trouille pire que tout. »

– Le faire ou mourir ; Claire Lise Marguier

chanson ici ♪♪

Publicités

2 commentaires sur « « Et à cet instant là, je te jure, on était éternels. » -Le Monde de Charlie ; Stephen Chbosky »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s