EIRIELLE – Un univers original

eirielle

Auteur: Claire Josserand

Éditeurs: Autoédité

Collection: /

Date de parution: 26/10/16

Pages: 260 pages

Prix: 15€

résumé

« Elle a fait naître ce sentiment en moi, celui que j’ai fui toute ma vie. Elle, la princesse d’Eirielle, ennemie des yaonies, de ce que je suis… Pourrai-je outrepasser mes émotions et accomplir cette grande destinée qui m’a été prédite ? »

  • Merci à Claire (aka le point de rendez-vous lors des salons littéraires) pour l’envoi de son livre ! (et désolée pour le retard)

mon avis

Avant de parler d’«Eirielle», je voudrais replacer les choses dans leur contexte. Claire – l’auteure – est une personne juste formidable. Une femme qui donne du pep’s, qui est adorable et naïve (je parle bien d’une adulte alors que je ne suis qu’une enfant). Si je dis ça, c’est parce que son roman la reflète parfaitement. Original, déjanté, doux et addictif (bon, je ne sais pas si Claire est « addictive » mais passons). Je l’ai lu il y a plusieurs mois maintenant, mais je me souviens avoir passé un très bon moment avec ce livre.

« Eirielle », c’est l’histoire d’Océane, une jeune femme de 16 ans, qui a toujours vécu normalement. Mais un jour, elle apprend qu’elle n’est pas une simple terrienne ; elle est la princesse d’Eirielle, un monde utopique. Secouée par cette découverte, elle se rend sur sa planète natale et découvre ce nouvel univers. Elle y fait la rencontre de nombreuses personnes, notamment de Nicolas, jeune homme qui ne la laisse pas indifférente…

Ce que j’ai préféré dans ce roman est l’univers mis en place. Je me suis totalement évadée dans ce nouveau monde qu’on découvrait au fil des pages, avec Océane. Tout est décrit et expliqué puisque l’héroïne voyait le monde d’Eirielle en même temps que nous. Je n’ai donc pas eu du mal à rentrer dans l’univers. Ce dernier est original, j’ai d’ailleurs adoré les dessins présents dans le livre qui accompagnaient notre découverte de ce monde. L’univers est donc très intéressant, et bien mis en place. Claire a pensé à tout et a créé son propre monde ; je ne lis pas beaucoup de littérature de l’imaginaire, mais ça me plait à chaque fois de découvrir un univers propre à l’auteur. La planète d’Eirielle est un univers utopique qui m’a fait rêver, et qui m’a surprise ; les capacités des personnages, les mots un peu beaucoup bizarres et le système politique ont fait de cet univers quelque chose d’innovant.

J’ai par contre eu un peu de mal à rentrer dans cet univers. Je n’ai pas réussi tout de suite à m’habituer à l’écriture de l’auteure, car je la trouvais simple et parfois un peu orale. Mais une fois que quelques dizaines de pages ont été tournées, je n’ai pas pu m’arrêter. J’ai dévoré ce premier tome en une après-midi. La plume évolue durant le livre ; elle se complexifie, se renouvelle, et se fluidifie. Elle reste tout le long du récit en arrière plan, et cela permet de se concentrer exclusivement sur les personnages, l’univers, ainsi que sur l’intrigue. L’intrigue met en place un schéma assez connu dans le young adult mais cela ne m’a pas empêchée d’être captée dans le roman. Les actions s’enchaînent à un bon rythme, et sont diverses. Bien que le roman ne fasse que deux cent soixante pages, j’ai trouvé qu’il était assez complet, et qu’on avait là une belle introduction à l’univers de Claire, en plus d’un beau twist final, qui donne très envie de lire le tome suivant.

Il y a une chose qui m’a refroidie concernant ce premier tome ; les personnages. Je les ai trouvés assez peu travaillés et figurants. Les deux seuls personnages sur lesquels on s’attarde réellement sont Océane et Nicolas. Concernant la première, j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à elle. Je l’ai trouvée au début très immature pour une adolescente de 16 ans (comprenez par là qu’elle se pose quarante questions existentielles par minute). Elle évolue très doucement au fil du tome, mais cela reste léger. Elle est très naïve et très mièvre, et fait confiance au premier venu. Elle doit créer un nouveau monde une fois sur Eirielle, mais je n’ai pas trouvé qu’elle était consciente de l’enjeu. Cependant, j’ai beaucoup aimé ne pas la voir accepter trop facilement que son passé n’ait été qu’un énorme mensonge. Elle a du mal à encaisser, et n’oublie pas ses parents une fois là-bas ; elle conserve un lien très beau avec sa mère adoptive, et c’est un très bon point. Par contre, je n’ai pas adhéré du tout à Nicolas. Pour être honnête, je l’ai trouvé niais, plat, sans importance. Son point de vue me faisait lever les yeux au ciel. Il tombe amoureux beaucoup trop rapidement d’Océane, et il est trop indécis. Mon dieu, mais où est passé le bad boy qui protège sa copine et qui ne lui cède pas tout ? Un avis donc très mitigé concernant les personnages, mais qui ne gâche en rien l’originalité de l’univers.

en bref

Un premier tome qui met en place un univers original et riche. Une écriture fluide qui évolue constamment. Malheureusement les personnages ne m’ont pas convaincue. Un beau twist final cependant, qui donne envie de découvrir la suite !

extraits

« Parce que je n’ai pas arrêté de penser à toi toute la nuit et je n’ai pas réussi à me réveiller le lendemain… »

__

« Elle a un regard si profond, elle a l’air tellement sincère. J’ai ma tête un peu baissée vers elle. Ma bouche est à la hauteur de son front. J’ai l’impression que le temps s’est arrêté, même si c’est impossible. Elle continue de me regarder. Je n’arrive pas à détacher mon regard. Elle m’envoûte. »

chansons

  • Starman – David Bowie (écoutez ici)
  • On My Shoulders – The Dø (écoutez ici)
  • War Flag – Aaron (écoutez ici)

manote3

Publicités

7 commentaires sur « EIRIELLE – Un univers original »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s