TOP 5 – Les livres qui m’ont fait pleurer

Avant propos

Les meilleurs livres sont les plus tristes. C’est donc pour ça que j’en lis énormément. Moi à la librairie, c’est un peu « tiens, ça a l’air triste : nickel, je prends ! ». Je ne pense pas être la seule dans ce cas-là ! Les livres les plus tristes sont ceux qui me marquent le plus. Et parmi tous les livres qui m’ont fait pleurer (ils sont nombreux), j’en ai choisi cinq. Si vous êtes à la recherche de romans poignants : lisez cet article !

5

bojangles-ConvertImage

Pour commencer, je vous parle de « En attendant Bojangles » d’Olivier Bourdeaut. Ce livre m’a beaucoup marquée. On suit un enfant qui a une mère sombrant peu à peu dans la folie, et un père fou amoureux de sa femme. Mon résumé ne paie pas de mine mais ce roman est frappant de poésie et de beauté. Le style de l’auteur m’a fait penser à celui de Boris Vian. Ce roman n’est pas triste, bien au contraire : il est furieusement joyeux. On suit une famille follement atypique, qui s’extasie d’un rien et cet aspect-là est vraiment beau. Mais la fin a réussi à me tirer quelques larmes (je m’y attendais mais c’était beau). « En attendant Bojangles », c’est le roman à lire pour sa marginalité, sa beauté et son écriture marquante !

“Elle avait réussi à donner un sens à ma vie en la transformant en un bordel perpétuel.”

4

hrisson-ConvertImage

« L’élégance du hérisson » de Murielle Barbery est mon livre préféré. Je l’ai lu lorsque j’avais 11 ans – il y a donc quatre ans – et je ne l’ai jamais oublié.  J’ai conscience que ce livre est très connu, mais je devais le mettre ici. Il raconte l’histoire de Renée, la cinquantaine, concierge d’un immeuble de riches et de Paloma, onze ans, jeune fille habitant dans cet immeuble. Ce livre aux passages philosophiques hardcore ardus est d’une beauté sans faille. Il a tout ce qu’un livre doit avoir selon moi. Je me suis beaucoup reconnue dans le personnage de Paloma. La fin m’a juste brisée – elle est arrivée brusquement, sans que je ne m’en aperçoive. Le must have de votre bibliothèque.

“Pour la première fois de ma vie, j’ai ressenti le sens du mot jamais. Eh bien, c’est terrible. On prononce ce mot cent fois par jour mais on ne sait pas ce qu’on dit avant d’avoir été confronté à un vrai « plus jamais ». Finalement, on a toujours l’illusion qu’on contrôle ce qui arrive, rien ne nous semble définitif. […] Mais quand quelqu’un qu’on aime meurt… alors je peux vous dire qu’on ressent ce que ça veut dire et fait très très très mal. C’est comme un feu d’artifice qui s’éteint d’un coup et tout devient noir. Je me sens seule, malade, j’ai mal au cour et chaque mouvement me coûte des efforts colossaux.”

3

nuit-ConvertImage

Je vous présente maintenant « Quand la nuit devient jour » de Sophie Jomain. Je n’ai pas les mots pour parler de ce livre. Je l’ai lu cet été, et je dois avoué qu’il a marqué ma vie de lectrice. Il m’a vraiment achevée. On suit une jeune femme mal dans sa peau depuis toujours, souffrant de dépression sévère et voulant s’euthanasier. Durant tout le roman, on suit la procédure d’euthanasie, les réactions de ses proches, son ressenti,… Et ça fait mal. C’est un récit qui brise. Je pèse mes mots. Il peut s’avérer destructeur. Il m’a laissée totalement vide. Vous devez le lire : pas forcément pour comprendre. Juste pour éprouver, pour ressentir. Pour toucher du bout des doigts la beauté, la laideur du monde. Sophie Jomain signe ici un roman magistral, qui nous laisse le cœur vide pendant très longtemps.

“Sachez que je vous ai aimé, et que depuis vous, la nuit est devenue jour.”

2

forbidden-ConvertImage

 

« Forbidden » de Tabitha Suzuma est une des plus belles romances que j’ai pu lire jusqu’à aujourd’hui. C’est une histoire d’amour entre Maya et Lochan, un frère et une sœur. Lorsque les gens me demandent le résumé de « Forbidden » et que je leur réponds que c’est une histoire d’inceste, ils me répondent « beurk, ça va être niais ! Et c’est contre-nature ! ». Alors qu’en fait, « Forbidden », c’est beaucoup plus que ça. Je ne saurai décrire ce livre. Tabitha Suzuma a écrit un roman percutant, intelligent, extrêmement bien écrit et complet. L’amour entre les deux personnages est loin d’être mièvre ou facile. Au contraire. Cet amour les brise, les fatigue, les anéantit. Leur amour est très puissant, mais ils savent qu’il ne pourra jamais exister. Et la fin m’a écrasé le cœur. J’étais inconsolable, parce que j’avais l’impression de me perdre moi-même. « Forbidden » est un livre à lire, une expérience à vivre.

“L’inconvénient d’avoir goûté au bonheur absolu, c’est que cette expérience agit comme une drogue, un aperçu de paradis, qui vous rend affreusement accro. Après un tel moment, rien ne peut plus être pareil, tout est gris en comparaison. Le monde devient terne, vide, dénué d’intérêt.”

1

avant-toi--ConvertImage

Le livre qui a réussi à me tirer le plus de larmes (ce n’était même pas des larmes, c’était carrément des torrents) est « Avant toi » de Jojo Moyes. Le célébrissime « Avant toi ». C‘est sans conteste celui qui m’a fait le plus pleurer. Lorsque je l’ai terminé, je hoquetais et je n’arrivais pas à m’arrêter de pleurer (je pleurais tellement que mes parents croyaient que quelqu’un était mort). Dans ce livre, on va suivre Lou, une jeune femme qui doit s’occuper de Will Traynor, un homme d’affaires devenu paraplégique. Ce dernier supporte très mal son état et n’exprime qu’une envie : se faire euthanasier. L’histoire d’amour – évidemment – entre Lou et Will est sublime. Les personnages sont travaillés, contrastés et deviennent une part de nous. Jojo Moyes a un talent incroyable pour donner une dimension aussi réaliste à ses livres ; tout ce qui se passe dans le livre semble réel, et c’est peut être pour cela qu’il a autant touché ses lecteurs.

“Je l’ai embrassé […] de toutes mes forces. Je l’ai embrassé et j’ai laissé mes lèvres sur les siennes, pour que nos souffles soient mêlés et que les larmes de mes yeux deviennent du sel sur sa peau.”

Pour finir

Ce qu’il vous reste à faire, c’est de lire ces livres. Ce sont les livres qu’on ne peut pas se dispenser de lire. Ils sont tous touchants chacun à leur manière, impossible d’en sortir indemne. Si vous en avez lu certains ou que vous m’en recommandez d’autres, n’hésitez pas à le dire en commentaire !

J’espère vous recroiser entre deux pages,
Ju’

Publicités

4 commentaires sur « TOP 5 – Les livres qui m’ont fait pleurer »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s